NPA Haute-Garonne
  • Le NPA et Philippe Poutou présents le 23 octobre à Lannemezan pour exiger la libération de Georges Ibrahim Abdallah

    Georges Ibrahim Abdallah, militant communiste libanais, est emprisonné en France depuis 37 ans. Arrêté le 24 octobre 1984 puis condamné en 1986 pour son implication dans des actions armées en France menées par des organisations de soutien à la lutte de libération nationale palestinienne, Georges Ibrahim Abdallah est au cœur d’un véritable scandale d’État.

    Libérable depuis 1999, il reste en prison malgré deux décisions de justice favorables à sa libération. Le Liban s’est depuis longtemps prononcé en faveur de son retour au pays, allant jusqu’à proposer de le prendre en charge dès sa levée d’écrou, aux portes mêmes de la prison.

    Mais rien ne semble ébranler la volonté des autorités françaises. Qu’ils soient de droite ou « socialistes », les gouvernements qui se sont succédé ont tous assumé de le maintenir en détention, sous la pression des États-Unis et d’Israël. En 2013, Manuel Valls, alors ministre de l’Intérieur, refusait, suite à une décision de justice pourtant favorable à la libération de Georges, de signer l’arrêté d’expulsion qui lui aurait permis de rejoindre son pays.

    Samedi 23 octobre, comme chaque année, une manifestation est organisée à Lannemezan, où Georges Ibrahim Abdallah est détenu, afin d’exiger sa libération alors qu’il s’apprête à entrer dans sa 38e année de détention.

    Le NPA et son candidat Philippe Poutou seront présents à la manifestation (14h devant la gare de Lannemezan).