NPA Haute-Garonne
  • Pas de profits sur le Covid. Stop aux brevets !

    Le 30 novembre, à partir de 17:30, rassemblement place Saint-Etienne devant la préfecture de Haute-Garonne, pour exiger la levée des brevets sur les vaccins !

    Le 30 novembre 2021 se réunit l’assemblée générale de l’Organisation Mondiale du Commerce à Genève.

    Depuis le 2 octobre 2020, la demande de levée des droits sur les brevets par l’Inde et l’Afrique du Sud, soutenue par plus de 50 pays, y est rejetée par les représentants de l’Union Européenne, de la Suisse, du Japon, de la Grande Bretagne et du Canada... Depuis un an, ce sont plus de 10 000 morts par jour qui auraient pu être évités par la vaccination.

    Les grands laboratoires pharmaceutiques ont pris en otage les populations des pays à faible et moyen revenu, en réservant leurs livraisons, au prix fort, aux pays les plus solvables. La pandémie continue son œuvre de mort.

    Scandale sanitaire : les sociétés pharmaceutiques qui produisent des vaccins se révèlent incapables de répondre rapidement à la demande. Pourtant tout retard de production entraîne un risque accru d’apparition de nouveaux variants. La levée des brevets, les transferts de technologie, ouvriraient la possibilité de monter rapidement des chaînes de production dans de nombreux pays et permettraient de répondre à l’urgence sanitaire.

    Scandale financier et fiscal aussi : comme l’ont révélé des militants suisses, Moderna, domiciliée dans le paradis fiscal de l’Etat du Delaware aux USA, se fait payer à Bâle en Suisse, les 10,35 milliards de dollars payés par l’Union Européenne pour l’achat de ses vaccins. Un paradis fiscal européen où se pratiquent des taux d’imposition ridiculement bas. Une possible infraction aux règles fiscales de l’Union Européenne. Tout cela pour des vaccins dont la recherche et la mise au point ont été financées par les deniers publics ! Ces vaccins doivent être un bien commun mondial.

    Dans plusieurs pays, des initiatives ont déjà été prises en vue de cet objectif de levée des droits sur les brevets et de réquisition des entreprises en capacité de produire. En Europe, des pétitions, des manifestations et des journées de la honte se sont déroulées en octobre. Des manifestations et des rassemblements ont eu lieu en Inde, au Brésil et en Afrique du Sud. Des appels internationaux ont circulé.

    Il est temps que l’opinion publique se fasse entendre pour exiger la levée des brevets. Partout, citoyens, associations, syndicats, élus, saisissons-nous du 30 novembre 2021 afin de nous mobiliser pour l’accès universel, gratuit et effectif aux vaccins biens communs. Il faut en finir avec ces scandales.

    A Toulouse, les organisations soussignées se prononcent pour la levée des brevets, pour la vaccination accessible partout à toutes et tous partout :
    ACT’UP Sud-Ouest, ATTAC, CGT CHU, CNT, FSU, Solidaires

    Le 30 novembre, à partir de 17:30, rassemblement place Saint-Etienne devant la préfecture de Haute-Garonne, pour exiger la levée des brevets sur les vaccins !