NPA Haute-Garonne

Le Conseil d’État refuse la fermeture des centres de rétention : une protection au rabais pour les étrangers

Communiqué conjoint de l’ADDE, de La CIMADE, du GISTI, du SAF et du CNB
Par une ordonnance du 27 mars 2020, le juge des référés du Conseil d’État, saisi par l’ADDE, la Cimade, le Gisti, le SAF et le CNB, vient de refuser la fermeture temporaire des centres de rétention administrative pour cause d’épidémie de COVID-19. Le Conseil d’État impose cependant au ministère de l’intérieur des limites dans l’utilisation de ces lieux de privation de liberté.
L’ADDE, la CIMADE, le GISTI, le SAF et le CNB regrettent (...)

Pour combattre le COVID 19, il faut des mesures radicales et un choc de solidarité !

Signer le texte
Issus du mouvement social, les initiateurs de cet appel ont appris à travailler ensemble lors de la catastrophe de Lubrizol à Rouen. Citoyens indignés, syndicalistes, associatifs, médecins, chercheurs… Mobilisés face au Covid 19 dans nos différents secteurs, nous avons ressenti partout l’exigence de mesures radicales et d’un choc de solidarité contre le Covid 19 et la politique du gouvernement.
Cet appel veut aider à rendre visible et à mettre en réseau les initiatives et les (...)

Airbus ou le symbole de la production non indispensable

Après quatre jours d’arrêt de la production, celle-ci a repris lundi 23 mars. À l’exigence de la CGT de renoncer à la reprise de la production la Direction n’apporte que des réponses embarrassées avec des prévisions de production très modestes. Il s’agirait d’assurer une continuité de la production pour repartir plus vite lorsque la crise sera passée.
Aberration et écœurement
Insupportable au moment où la moitié de la population du globe est confinée et où la quasi-totalité des compagnies aériennes sont à (...)

Pour sortir du confinement, un plan d’urgence anticapitaliste

Par bien des aspects, la crise sanitaire en cours est un révélateur de l’incapacité du capitalisme européen à résoudre les grands problèmes de l’humanité. L’Italie, la France et l’Espagne sont les pays où le virus frappe le plus fort car le système sanitaire a été ravagé par les politiques austéritaires depuis au moins une décennie. En France, ce sont 69.000 lits qui ont été supprimés à l’hôpital entre 2003 et 2017, 4.000 en 2018. Par souci d’économie, les réserves stratégiques de masques et de respirateurs ont (...)

Il n’y aura pas de “sortie de crise” sans un bouleversement majeur de l’organisation sociale et économique actuelle

Source : https://covid-entraide.fr
Scientifiques, syndicalistes, éditeurs et autres personnalités appellent à l’entraide et à l’auto-organisation dans cette période de confinement : « Il n’y aura pas de “sortie de crise” sans un bouleversement majeur de l’organisation sociale et économique actuelle »
Depuis une semaine la France est entrée dans une nouvelle réalité vertigineuse. Le Covid-19 n’est plus une « petite grippe », selon nos gouvernants, mais la « pire crise sanitaire depuis un siècle ». Un choc (...)

Continuité pédagogique : faisons entendre une autre voix et des revendications du terrain

Collectif d’enseignant·e·s et personnels du collège Berthelot de Toulouse, soutenu par les sections syndicales de l’établissement FSU, CGT, SUD a lancé cette pétition adressée à Personnels de l’éducation / Elèves et parents / Toute personne se sentant concernée
Pétition à signer
Signez la pétition, prenez position en collectifs de travail, de parents ou d’élèves, dans vos écoles et établissements scolaires. Face à la crise sanitaire, ne nous laissons pas imposer des consignes irresponsables, brutales, (...)

Les outils de la CGT pour se défendre en période de pandémie

Nous publions ici les fiches de la CGT très utiles pour se défendre en tant que travailleuses et travailleurs dans cette période où le patronat est partout à l’offensive contre nos droits.
Coronavirus, droit de retrait et action syndicale et du CSE
Quelles sont les possibilités de saisir les conseils de prud’hommes pour faire respecter vos droits pendant la période de confinement ?
Indemnités journalières de la sécurité sociale (IJSS) en cas d’isolement, de maintien à domicile et pour les parents (...)

Ne nous habituons pas au pire : refusons leur état d’urgence !

Après des semaines passées à rassurer la population, le gouvernement français a bien été obligé de bouger. Raillé par une partie de la presse des autres pays européens, très en retard par rapport à l’Italie, Macron est apparu pour ce qu’il était, un cynique qui n’a pour seul objectif que la continuité de l’activité économique. Mais le pari était trop risqué. Comment prendre la responsabilité de laisser 70% de la population être infectée en quelques semaines quand on sait que le système de santé, mis à mal par (...)

0 | 8 | 16 | 24 | 32 | 40 | 48 | 56 | 64 | ... | 816