"/>
NPA Haute-Garonne
  • Un plan mobilité 2020-2025-2030 inacceptable

    Le conseil syndical de Tisséo collectivité doit approuver le jeudi 08 février le plan mobilité 2020-2025-2030. Ce document est très important car il programme les investissements en matière de transport pour les prochaines années.

    Malgré un débat public à l’automne 2017 et des conclusions qui ont montré les limites du projet, quasiment rien n’a été changé dans le projet initial hormis des miettes supplémentaires pour le vélo (10 millions supplémentaires sur près de 4 milliard d’Euros de budget global).

    Le projet phare de 3ème ligne de métro va engloutir la très grosse majorité des ressources et laisser de côté la plupart des banlieues et zones périurbaines, en particulier le nord et le sud-ouest dont les habitants vont, et ce pour très longtemps, subir sans alternative une circulation routière de plus en plus infernale.

    Les conclusions de l’enquête publique ont pourtant montré qu’un phasage de la construction de la ligne de métro serait souhaitable pour mieux équilibrer les dépenses sur le territoire de l’agglomération. Mais non, l’équipe Moudenc préfère assurer sa réélection sur la ville de Toulouse quitte à accentuer le fossé avec sa périphérie.

    Le combat n’est pas encore perdu puisque le non-respect, en matière d’environnement, du plan mobilité, ainsi que l’enquête publique spécifique à la 3ème ligne de métro, peuvent encore être source de mobilisation pour arrêter ce projet qui, de toute façon, n’est toujours pas intégralement financé.

    Le NPA 31 exige l’abandon du plan mobilité 2020-2025-2030. Il continuera à défendre un autre plan mobilité pour l’agglomération toulousaine afin de développer des équipements de transports en communs accessible à l’ensemble de la population, du centre comme de la périphérie urbaine.

    Toulouse, le 7 février 2018