"/>
NPA Haute-Garonne
  • Rassemblement : La violence d’Etat a tué Steve !

    Mercredi 31 juillet - 18h - Métro Jean Jaurès à Toulouse

    Plus d’un mois après la disparition de Steve suite à une charge de la Police lors de la fête de la musique, les autorités ont retrouvé le corps du jeune homme dans la Loire. Au bout d’un mois, sous la pression des mobilisations, ils auront fini par effectuer des recherches sérieuses.

    Edouard Philippe vient de prendre la parole. Il réfute le lien entre la charge de la Police et la mort de Steve. Il assume les violences policières. Lui et son gouvernement sont pourtant les premiers responsables.

    Des dizaines de milliers de personnes, amiEs, proches, anonymes révoltés par cet énième cas de violence policière ont demandé "Où est Steve ?". Dernièrement, 85 personnes ont déposé une plainte collective « pour mise en danger de la vie d’autrui et violences volontaires par personnes dépositaires de l’autorité publique » contre cette intervention policière.

    Steve est mort d’une charge insensée dont le ministre, le préfet et la direction de la Police étaient conscients qu’elle risquerait de faire des mortEs. Quatorze personnes ont dû être secourues dans la Loire.

    Alors de qui se moque-t-on ? Cette affaire nous en rappelle tellement d’autres !

    Récemment celle de Zineb Redouane à Marseille qui a été tuée par un tir de grenade lacrymogène. Mais aussi Adama Traoré, Rémi Fraisse, Zyed et Bouna… La liste des morts à cause des violences policières ne cesse de s’allonger dans l’impunité la plus totale. Le gouvernement couvre les Préfets et la hiérarchie qui donnent les ordres. Il créé les conditions et il encourage les policiers sur le terrain à s’engager dans la voie sans issue de la violence. Pour preuve, le donneur d’ordre de la charge a été décoré par Castaner suite à la disparition de Steve ; Castaner qui a également décoré gradés et policiers pour les féliciter d’avoir réprimé violemment le mouvement des Gilets jaunes.

    Le pouvoir aux ordres des grandes fortunes et du patronat génère, organise et utilise les violences policières comme arme répressive mais également pour continuer de fracturer la société afin de tenir le système et sa politique profondément violente socialement pour des millions de gens, profondément violente à l’encontre de notre jeunesse et donc de l’avenir de l’humanité et de la planète !!

    Face à la généralisation des violences policières, au régime autoritaire qui est en train de s’installer dans le pays, pour que toute la vérité soit faite sur la mort de Steve, nous appelons à nous rassembler ce mercredi 31 juillet à 18h à Jean Jaurès

    STOP aux violences policières !
    STOP à l’impunité policière et aux MENSONGES qui suivent les drames !
    Qui a tué Steve ? Il y a une chaîne de responsabilité et la vérité triomphera par la lutte !! Castaner doit démissionner !

    Premiers signataires : CGT Haute-Garonne, Confédération Paysanne 31, FSU 31, Sud santé sociaux, UET, UNEF Toulouse, ActUp Sud-Ouest, ATTAC, BDS France Toulouse, Cercle des voisins du CRA de Cornebarrieu, CIP-MP, Collectif ZAD 31, Comité 31 du Mouvement de la Paix,Communauté Démocratique Kurde de Toulouse, DAL 31, EELV Midi-Pyrénées, Ensemble 31, France Insoumise, Gauche Démocratique et Sociale 31, Nouveau Parti Anticapitaliste 31, Parti de Gauche 31...