NPA Haute-Garonne
  • Non aux compteurs Linki. Solidarité avec le Maire de Loubaut

    Ce jeudi 13 juillet M. Bordallo maire de Loubaut est déféré devant le tribunal administratif de Toulouse pour avoir pris un arrêté municipal qui s’oppose à l’installation des compteurs Linki sur sa commune.

    Ce combat contre les compteurs Linki est nécessaire et juste.

    Il faut rappeler ce qu’ils impliquent :
    - La collecte d’information sur la consommation des usagers. En effet, toute les 10 minutes, le compteur envoi les information sur la consommation, ce qui permet de connaitre les habitudes des usagers (heure du repas, du coucher, de la présence dans l’habitation) ; données qui pourront être vendues sans que l’usager en tire le moindre bénéfice.
    - Une destruction des compteurs existants. La mise en place des compteurs Linki implique de détruire et remplacer 35 millions de compteur qui sont parfaitement apte à fonctionner. Cette aberration ne fera qu’ajouter à la crise écologique que nous vivons.
    - Un coût exorbitant à l’installation. L’installation sur toute la France est estimée à 7 milliards d’euros par Enedis (ex-ERDF), et ce coût sera répercuté sur les factures des usagers, ce qui reviendra à 200 euros par compteur.
    - Ils augmenteront la facture de beaucoup d’usagers. D’après une étude menée par l’UFC-Que Choisir sur un panel de consommateurs, 37 % des ménages consomment au-delà de leur puissance d’abonnement. Les compteurs actuels supportent ces dépassements ponctuels sans disjoncter, Linky pas toujours. De nombreux usagers pourraient avoir à souscrire à une puissance plus élevée, donc à un abonnement plus cher !

    C’est pourquoi nous soutenons la démarche des municipalités qui s’opposent à la mise en place de ces compteurs et appelons au rassemblement de soutien au maire de Loubaut ce jeudi 13 juillet à 10h devant le tribunal administratif de Toulouse, 68 rue Raymond IV.

    Le NPA 31