"/>
NPA Haute-Garonne
  • Les mineurs isolés étrangers obtiennent un sursis

    Ce matin, vendredi 22 décembre, plus d’une centaine de personnes se sont rassemblées devant le tribunal d’instance de Toulouse en soutien aux mineurs isolés étrangers menacés d’expulsion du lieu qu’ils ont réquisitionné à Toulouse (rue Glacière).

    L’audience concernant leur expulsion a été reportée au 23 février 2018. C’est l’Établissement Public Foncier Local (EPFL) du Grand Toulouse, propriétaire du bâtiment, qui avait demandé leur expulsion avec assistance de la force publique si nécessaire. Ils proposent finalement une discussion avec l’État et le Conseil Départemental.

    Si nous nous réjouissons que les 35 jeunes puissent passer les semaines à venir avec un toit sur la tête et un peu de tranquillité, il faudra plus qu’une discussion avec l’Etat pour garantir des conditions d’accueil dignes de ces migrantEs en Haute-Garonne.

    Le NPA reste solidaire de leur mobilisation comme de celles de l’ensemble des migrantEs. Nous continuerons à nous battre pour la régularisation de tous les sans-papiers !