"/>
NPA Haute-Garonne
  • Le 26 mai, une marée populaire pour l’égalité, la justice sociale et la solidarité !

    Premiers signataires : CGT31, FSU31, Solidaires 31, UET, UNEF, PG, PCOF, FI, NPA, PCF, EELV, GDS, Génération.s, MJCF, Ensemble, DAL 31, RESF, Copernic, ATTAC 31, UPT, Mouvement de la Paix, Comité de défense de l’hôpital public, Radio mon Païs, Mutami, SAF

    Evènement Facebook

    Nous sommes face à un enjeu de civilisation où le tous ensemble doit l’emporter sur le " seul contre tous " !!

    Avec Macron aux ordres du Medef et des riches, les contre réformes se succèdent à l’image des projets de privatisation du rail ou de la sélection à l’université. Elles ont pour but de revenir sur tous les droits des salariés et plus largement, sur tous les conquis sociaux, le tout en bouchant toute perspective et horizon politique.

    Face à ces attaques et au-delà des résistances, les nombreuses grèves et luttes actuelles ont en commun l’objectif de gagner des alternatives, en portant des projets de progrès social, sociétal et environnemental.

    Les luttes de soutien et de solidarité pour l’accueil des réfugiés, contre toutes les formes de discrimination et de violences d’Etat, font également partie intégrante de ces aspirations.

    Il en est de même des mobilisations pour un monde de paix et de désarmement dans cette période, avec les risques de conflits et d’affrontements auxquels la politique militariste de Macron participe.

    Celles et ceux qui luttent sont les portevoix de l’aspiration à vivre mieux, au respect des droits humains et à la dignité. Il est temps de nous unir dans une grande mobilisation pour l’intérêt général.

    Nous avons déjà manifesté ensemble le 1er mai et le 5 mai 2018,

    Dans le prolongement de ces journées, notre responsabilité commune est de s’unir pour démontrer qu’une autre politique est possible, que des alternatives existent et qu’un autre monde est non seulement souhaitable mais gagnable !

    Nous appelons les salariés (actifs, retraités, sans emplois), les citoyens, la jeunesse à se saisir de leurs
    Organisations, de leurs syndicats, partis politiques, associations, mouvements et à participer aux initiatives qui visent à élargir le rapport de force, dans le respect de l’indépendance et des prérogatives des organisations.

    De nombreuses associations, syndicats et forces politiques s’unissent pour donner un sens et un contenu à la convergence indispensable.

    A Toulouse, comme dans toute la France, tous ensemble manifestons à 14h, Place Jeanne d’Arc jusqu’au MEDEF